spacer.gif (63 bytes)
Achille LIENART
7 février 1884 - 15 février 1973
Décédé(e) à l'âge 89 ans 8 jours

Mon Image

En savoir plus

Achille Li?nart
N? le 7 f?vrier 1884 ? Lille
D?c?d? le 15 f?vrier 1973 ? Lille ? 89 ans

cardinal Li?nart
"l'?v?que rouge" de Lille

Ordonn? pr?tre ? Lille le 29 juin 1907
?v?que de Lille le 6 octobre 1928
cardinal le 30 juin 1930

Enterr? ? la cath?drale de Lille N.D de la Treille

Parents
Achille Philippe Hyacinthe Li?nart 1855-1911
Louise Delesalle 1859-1932

il dirigea la Mission de France de 1954 ? 1964 et s'int?ressa surtout aux probl?mes sociaux.

Issu d'une famille de la bourgeoisie n?gociante de Lille, Achille Li?nart opte au d?but du si?cle pour le sacerdoce dioc?sain. Il se sent proche du Sillon, de l'ACJF et m?ne des ?tudes au S?minaire fran?ais de Rome. Il va s'engager comme aum?nier dans un r?giment d'infanterie ? Verdun pendant la Grande Guerre. Nomm? professeur au s?minaire de Lille, l'abb? Li?nart est aussi sollicit? par sa proximit? intellectuelle et familiale avec le catholicisme social qui le m?ne vers des activit?s autour des Semaines Sociales, des militants de la CFTC mais aussi en direction des communaut?s protestantes et juives. En 1926, il lui est alors confi? l'importante paroisse de Tourcoing-Saint-Christoph e qui le met en contact avec les milieux du syndicalisme chr?tien. Il n'h?site pas ? prendre la d?fense des "pr?tres d?voy?s" et accus?s de communisme par les milieux d'extr?me droite. Rome l'encourage en le nommant ?v?que de Lille. Tr?s vite, il embrasse la cause ouvri?re en soutenant une mobilisation syndicale ? Halluin face ? un consortium qui refuse la n?gociation. Son engagement social lui vaut d'?tre cr?? cardinal par Pie XI. Tr?s populaire, il s'av?re alors le promoteur principal de toute l'Action catholique dans le Nord, aidant au d?veloppement de la JOC mais aussi de la bourgeoisie chr?tienne. Il s'av?re ?galement un organisateur de la pr?sence eccl?siale en milieu urbain. Il r?agit fermement dans certaines affaires dramatiques comme celle du suicide du maire de Lille et ministre socialiste Roger Salengro, outrageusement diffam? par une presse ? scandale. ? l'heure de la d?b?cle et de Vichy, il se veut loyal envers le mar?chal P?tain, en cela conforme ? l'attitude g?n?rale de l'?piscopat fran?ais. ? la Lib?ration, il succ?de au cardinal Suhard ? la pr?sidence de l'Assembl?e des cardinaux et archev?ques.

Soucieux de la pastorale ouvri?re, il suit de pr?s "l'exp?rience" des pr?tres-ouvriers dont il va plaider la cause ? Rome en 1954. Il sera nomm? ? la t?te de la Mission de France. Il porte ?galement une grande attention aux missions ext?rieures avec le soutien au mouvement Ad Lucem et le jumelage qu'il entreprend avec des dioc?ses camerounais. Le concile Vatican II le place sur la sc?ne internationale avec notamment sa v?h?mente intervention sur le mode d'organisation dans le choix des membres des commissions conciliaires, lors de la premi?re s?ance de travail,le 13 octobre 1962. Il est alors passionn? par l'?v?nement du Concile et partisan de ses orientations. Il abandonne progressivement sa t?che ? partir de 1964.

Son ?v?que coadjuteur, Adrien Gand, lui succ?dera en 1968.

 
Mentions legales | CGU
https://www.cimetiere-virtuel.fr ©2003-2024